Un livre, une recette #19: Tomate Mozza autrement

 

 

Je crois que j’ai trouvé une alternative à la burrata. J’ai bien dit « je crois ». J’ai découvert dans le livre « Que faire avec la tomate » de Thomas Feller une recette à la fois étonnante et simple. La fameuse tomate-mozzarella est ici revisitée de façon ingénieuse et gourmande. Au lieu de la banale couronne de rondelles de tomates et de mozzarella, l’auteur nous propose ici une crème de mozzarella, surmontée d’une salade de tomates pelées et arrosées d’une huile de basilic. C’est tellement onctueux que l’on déguste son assiette à la cuillère, pour finir par saucer avec un bon morceau de baguette croustillante. Mamma mia que c’est bon!

Ici la seule entorse que j’ai faite à la recette, c’est que j’ai laissé les tomates telles quelles, sans les monder. L’unique difficulté consiste à s’y prendre la veille, car pour la base il faut faire fondre le fromage dans la crème et laisser refroidir. Je me demande si l’on ne peut pas proposer une version express en mixant directement la mozzarella avant de la fouetter avec la crème… Va falloir tester ça au plus vite, j’ai le sens du sacrifice! C’est vraiment pour vous que je fais ça hein 🙂

Tomate Mozza autrement:

(pour 4 personnes)

Pour la crème de mozzarella:
-2 boules de mozzarella di buffala
-30 cl de crème fleurette
-sel
-poivre du moulin
Pour l’huile de basilic:
-1 petit bouquet de basilic (10g environ)
-10 cl d’huile d’olive (15 cl dans la recette originale)
Pour la salade:
-4 tomates moyennes mûres à point
-quelques tomates cerises
-2 càs de pignons de pin
-2 càs de vinaigre balsamique (absent dans la recette originale)
-quelques feuilles de basilic (menthe pour moi)
-sel
-poivre du moulin

 

La veille, préparez la crème de mozzarella. Faites chauffer la crème dans une petite casserole. Coupez la mozzarella en dés et mettez-les dans la crème. Remuez sur feu doux pour la faire fondre. S’il reste des grumeaux, c’est pas grave. Laissez refroidir à température ambiante puis entreposer toute la nuit au frais.
Préparez l’huile de basilic. Effeuillez les branches du basilic et mixez-les avec l’huile d’olive. Filtrez ensuite à travers un chinois. Réservez.

Le lendemain, sortez la crème de mozzarella du frigo, salez et poivrez, puis mixez-la dans un blender. Versez ensuite dans un bol et fouettez au batteur électrique jusqu’à épaississement (comme une chantilly grumeleuse). Réservez.
Faites chauffer une poêle anti-adhésive sur feu vif et faites-y torréfier les pignons de pin à sec, jusqu’à ce qu’ils brunissent légèrement. Réservez.
Préparez la salade. Coupez les tomates en morceaux et mélangez-les dans un bol avec le vinaigre balsamique. Salez et poivrez.
Dressez la crème de mozzarella au fond de 4 assiettes creuses, puis répartissez-y les tomates. Arrosez d’un filet d’huile de basilic et parsemez de pignons de pin et de feuilles de basilic (ou menthe comme ici). Dégustez sans attendre.

 

 

Et si je vous disais que l’on peut très bien se passer de tomates, tellement cette crème de mozzarella est à tomber par terre? Chez moi la tomate-mozza devient la mozza-mozza 🙂

 

 

12 Replies to “Un livre, une recette #19: Tomate Mozza autrement”

  1. Avec de la feta ça doit être bon aussi …

  2. hum ça a l’air bon je craque trop super a + de te lire

  3. A tester au plus vite avec les dernières tomates. La photo donne vraiment envie de plonger dans la mozza avec du bon pain frais.

  4. Bon sang, c’est la recette qui m’a le plus emballé de toute ma vie! Sérieusement, j’espère qu’il va y avoir la version express, en attendant je vais faire la bonne version comme toi, sans monder les tomates (je trouve ça pas franchement essentiel personnellement) J’aime tellement les tomates mozzas!!! =)

  5. ça à l’air super bon! Juste une petite question, en refroidissant la crème de mozza ne fige pas? Pour corser et changer ça doit être pas mal aussi avec de la mozz-fumée maison , non?

  6. Ca épaissit un peu, c’est pour ça qu’il faut la passer au blender avant de la fouetter.

  7. elle a l’air terriblement ces tomates-mozza

  8. Ohdoudoudou!
    JE VEUUUUX !

  9. Simple mais terriblement appétissant tout ça !
    Vite vite, il reste encore quelques belles tomates du jardin

  10. Voilà qui change et qui me fait baver !

  11. Hummm… ça a l’air génial tout ça !

Laisser un commentaire