Effiloché de raie à l’orange et au céleri

Depuis le temps qu’on l’attendait!Qui ça? Le printemps!

J’ai eu un doute, mais le premier jour du printemps, c’est bel et bien aujourd’hui. J’étais persuadée que c’était le 21 mars, mais apparemment ça correspond à l’alignement de la terre par rapport au soleil. C’est le fameux équinoxe de Printemps! Et cette année le 1er jour du printemps tombe donc aujourd’hui. Eh ben il y en a qui vont se coucher moins bête ce soir! Moi en premier 🙂
Comme ça fait du bien de marcher dans les rues ensoleillées, sous le ciel éclatant et les rayons qui réchauffent les joues. Ce matin j’étais donc de bonne humeur, et motivée pour aller faire mon marché hebdomadaire. J’ai l’impression que les beaux jours ont fait sortir les gens de chez eux d’un seul coup, car la place du marché était mille fois plus bondée que d’habitude. Ils étaient où avant, tous ces gens? Endormis dans leurs tannières?
Munie de mon fidèle cabas blanc à fleurs vertes (très printanier, I know), j’ai arpenté avec délice et curiosité les allées des marchands. A gauche il y a Eric, le producteur du coin un peu bourru avec les doigts toujours recouverts de terre, là-haut il y a le vendeur de charcuterie qui me fait toujours signe quand je passe devant sa camionnette, de l’autre côté de la route il y a un maraîcher qui me fait toujours du gringue et me glisse à chaque fois un fruit ou un légume en plus, en me faisant un clin d’oeil (tant que ça s’arrête là, moi je dis rien! )…Ah tiens, ils vendent des jonquilles sur le bord de la route, ça marque le changement de saison:) Je me suis arrêtée à la poissonnerie où ça crie à tue-tête et où les gens font la queue sur des kilomètres pour avoir leurs langoustines frétillantes ou leur cabillaud qui passe un sale quart d’heure sur la planche du poissonnier. Moi je vais toujours jusqu’à l’étal du fond pour profiter des meilleurs prix, et surtout, c’est là qu’il y a carrément les pêcheurs en salopette jaune, encore tout cernés de la nuit passée sur le bateau. C’est que les poissons du fond, ils sont extra-frais, ma parole! Et bien sûr, ils sont encore entiers, et non pas déja débités en filets anonymes gisant sur la glace dès l’aube. Le service est compris, et avec le sourire en plus:je vous le vide? je vous l’écaille? je vous le tranche? Wow, des bonhommes multifonctions! Je sais pas comment ils font, je pense que dès qu’ils rentrent à la maison, c’est douche et dodo pendant au moins 24h!

Effiloché de raie à l’orange et au céleri
(pour 2 pers.)

-1 aile de raie moyenne
(pelée par votre gentil poissonnier)
-2 citrons
-1/2 oignon
-qq branches de persil
-1 gousse d’ail
-2 oranges
-1 branche de céleri
-1 poivron jaune
-3 càs d’huile d’olive
-1 botte de ciboulette
-sel, poivre

Faites bouillir une marmite d’eau avec l’oignon, l’ail, 1 citron en rondelles, le persil et du sel. Plongez-y l’aile de raie et laissez cuire à petits bouillons pendant 10 à 20 minutes. Egouttez la raie et enlever les petits bouts de peaux qui restent avec un petit couteau à dents. Otez le cartilage et effilochez la chair. Déposez-la sur une assiette et laissez refroidir à température ambiante. Coupez le poivron et le céleri en petits dés. Mettez-les dans un bol et ajoutez-y la ciboulette coupée en tronçons. Pelez les oranges à vif et prélevez les quartiers, au-dessus du bol pour recueillir leur jus. Ajoutez les quartiers au reste, et arrosez de jus de citron et d’huile d’olive. Salez, poivrez et mélangez. Dressez la salade en alternant les légumes et les morceaux de raie.
J’ai eu un vrai coup d’coeur pour le mélange céleri-orange: à vous d’essayer, avec ou sans poisson! 

4 Commentaires

  1. c’est très beau en tout cas la présentation

  2. Céleri,orange . Effectivement ça me tente bien …. Puisque tu sembles apprécier les concours je me permets de te signaler celui-ci qui me semble bien cadrer avec tes préparations originales et souvent exotiques . PS : si tu gagnes on partage !!!!!! lollll
    http://annellenor.canalblog.com/archives/2009/03/20/12985853.html

  3. @Kiki:merci, j’adore commencer par manger mon plat des yeux@bloga2:merci de m’avoir prévenue! On verra déja si je participe…

  4. affoler les papilles avec une raie, c’est fort! Ta recette change de la raie au beurre blanc et aux câpres qui fait d’elle un poisson un peu fade.

Laisser un commentaire