Salade tiède de pommes de terre et salicornes à l’aïoli

 

J’adore la salicorne pour son côté croquant et iodé. Pour les non-initiés, il s’agit d’une plante (et non d’une algue) qui pousse au bord des marais salants. Dès que c’est la saison, j’en achète au marché (j’en trouve aussi à la poissonnerie du supermarché en ce moment) chez un petit monsieur qui vend de jolies confitures. Il propose des salicornes fraîches et en conserve, et n’hésite pas à partager ses petites astuces de cuisine pour que leur texture reste impeccable. En général je prends la valeur d’une petite barquette, et je réfléchis sur le chemin du retour quant au sort que je vais leur jeter.

 

Je n’ai pas eu de grande inspiration aujourd’hui, je les ai traitées comme de simples haricots verts. J’avais une forte envie d’aïoli, malheureusement il ne me restait que de l’huile de friture et un tout petit fond d’huile d’olive… Qu’à cela ne tienne, j’ai improvisé une version allégée avec de la faisselle à 0% ! Le résultat fut aussi gourmand qu’un aïoli normal, l’écoeurement et les calories en moins !

Salade tiède de pommes de terre et salicornes à l’aïoli
(pour 2 pers)

-400 g de pommes de terre nouvelles
-1 grosse poignée de salicornes fraîches
-1 grosse gousse d’ail
-1 jaune d’oeuf extra-frais
-1/2 càs de moutarde forte
-1 càs d’huile d’olive
-1/2 càs de vinaigre
-3 càs de faisselle (ou fromage blanc, allégé ou pas)
-1 pincée de gros sel
-poivre du moulin

Pelez les pommes de terre et coupez-les en gros cubes. Faites-les cuire à la vapeur pendant 25 minutes. Pendant ce temps, lavez les salicornes et mettez-les dans une casserole. Recouvrez d’eau froide et allumez le feu. Ne portez pas à ébullition, mais faites chauffer jusqu’à l’apparition de petites bulles. Sortez la casserole du feu et égouttez les salicornes. Rafraîchissez-les sous l’eau froide.
Préparez l’aïoli: pilez l’ail dégermé dans un mortier avec le gros sel. Ajoutez le jaune d’oeuf, la moutarde et le vinaigre. Mélangez et versez l’huile d’olive. Mélangez avec un fouet puis ajoutez la faisselle. Remuez jusqu’à épaississement de la sauce puis poivrez.
Mettez les pommes de terre encore tièdes dans un saladier avec les salicornes. Versez l’aïoli et mélangez. Donnez un dernier tour de moulin à poivre et servez (pas besoin de sel, les salicornes sont naturellement salées).

 

Le géant vert peut aller se rhabiller!

 

 

5 Commentaires

  1. Elle a raison Snapluk, c’est bien joli chez toi… et la salicorne des lustres que je n’en ai pas mangé. Ma première rencontre, c’était au vinaigre, j’ai bien du manger le pot. Merci de la précision, j’étais restée sur l’idée que c’était une algue.

  2. Miam miam!! ta recette a l’air délicieuse!

  3. je n’ai jamais goûté les salicornes fraîches mais j’aimerais vraiment !

  4. Et bien grace a toi, je vais enfin savoir comment cuisiner ces petites choses! Merci pour la recette! Citron et citronnelle

  5. Hmmm! De la salicorne, qu’est ce que j’aime ça!!
    C’est aussi une des raisons qui fait que je regrette que Paris ne soit pas plus proche de la mer… Impossible d’en trouver… Mais quand je bouge sur la côté bretonne, je me fais une cure!
    Avec les pomme de terre ça doit donner un bel accord!

Laisser un commentaire