Bo la lot: bouchées vietnamiennes au boeuf & feuilles la lot


 

Je crois que je n’aurais jamais assez d’une vie pour explorer la cuisine asiatique. Un coup mon estomac réclame un banh bao, un coup un bol de chazuké, un nasi goreng, du kimchi, du tom kha kai… Au secours !!! Je ne saurais pas vous expliquer ce qui m’attire vers ce continent aux visages multiples: j’ai l’impression d’y être chez moi, sans y être née (bon OK, j’y ai mes racines à Java).
Ma dernière obsession en date: la street-food vietnamienne. Je connais un peu cette cuisine, mais depuis que je suis les aventures de Luke Nguyen dans la région du grand Mekong, je rêve d’y faire un tour.

Dernièrement avec mes copines blogueuses, on discutait d’atelier culinaire où on évoquait les bo la lot, des bouchées vietnamiennes au boeuf, enveloppées dans des feuilles parfumées appelées la lot. C’est rigolo car j’avais déjà réalisé cette recette l’été dernier (à l’époque j’avais les ongles peints, mais ça c’était avant), mais dormait depuis dans les archives de mon ordinateur. J’avais ramené ces drôles de feuilles lors d’un de mes food-trips parisiens, trouvées chez Tang sous le nom de ylot ou la lot, Pascale en a aussi utilisé ici.
J’avais grillé mes bo la lot sur ma plancha sur le balcon, et j’ai trouvé sur le coup que l’odeur était assez forte, presque comme de l’encens. Mais comme pour la pâte de crevette, ça n’a pas le goût de l’odeur, heureusement. Une fois sous la dent, c’est une véritable explosion de saveurs qui vous envoie au Vietnam en une bouchée!

 PS: Au pire, si vous n’avez pas de feuilles de la lot, remplacez-les par de grandes feuilles d’épinards.

Bo la lot:
(pour une dizaine de pièces)

-200 de boeuf haché
-1 bâton de citronnelle
-1/2 oignon
-1/2 douzaine de tiges de coriandre (remplacées par 1/2 càc de coriandre moulue)
-1 gousse d’ail
-1/2 càc de sel
-1 càc de sucre
-1/2 càc 5 épices
-1 càs de nuoc mam
-un paquet de feuilles la lot

 

Hachez finement la base de la tige de citronnelle, ainsi que l’oignon, les tiges de coriandre (si vous avez) et l’ail. Vous pouvez aussi tout mixer dans un mini-hachoir électrique.

Ajoutez-les à la viande, et ajoutez le sel, le sucre, les 5 épices et le nuoc-mam. Mélangez bien (à la main, c’est mieux) et formez des petites quenelles.

 

Disposez la farce sur les feuilles, côté nervure vers le haut, et formez des petits rouleaux. Vous n’êtes pas obligé de superposer 2 feuilles, vous pouvez vous contenter d’une seule et rouler sans fermer les extrémités comme ici , et les faire tenir avec un cure-dents.

Faites griller vos bo la lot sur une plaque ou dans une poêle anti-adhésive, sans matière grasse. Comptez environ 5 min de cuisson, en les retournant souvent.

Dégustez encore chaud. Même pas besoin de sauce, l’assaisonnement se suffit à lui-même. Avec des baguettes ou avec les doigts!

 

25 Commentaires

  1. Merci de nous faire découvrir cette jolie recette exotique. Le plus dur sera peut être de trouver les fameuses feuilles!

  2. De rien! Si tu as une épicerie asiatique bien fournie chez toi, tu devrais en trouver. Au pire, utilise des feuilles d’épinards.

  3. Hummm ! Cuits ainsi, ils me donnent envie !

  4. miammmm c est bientôt l heure de manger je salive!!!!

  5. Ooohhh, j’adore ça! Je note ta merveilleuse recette. Merci du partage.
    Bises et bon WE,
    Rosa

  6. il y a plus qu’à faire un tour chez Tang !!

  7. trop génial à l’apéro! c’est quand l’apéro dehors? il semble qu’on ne sortira pas de l’hiver cet année… à tout cas ici!

  8. çà a l’air excellent! merci pour le partage !!! c’est drôle en te lisant j’ai zappé sur cuisine tv et je tombe sur « les petits plats du grand Mekong » emission de Luke Nguyen!!! je ne connaissais pas ^^
    Hâte de découvrir!

  9. Encore une recette que je ne peux faire car les feuilles de lot sont introuvables ici

  10. je vais essayer avec les feuilles d’épinard plus faciles je pense à trouver sur le marché.
    merci pour cette recette
    anne

  11. Chouette recette, je connaissais pas. Quand à la passion de la cuisine d’Asie, je la partage et je me l’explique encore moins que toi parce que ce n’est vraiment pas ce qui a baigné mon enfance et si j’ai des origines asiatiques, elles sont vraiment lointaines (les Huns, mon grand-père appelait ma grand-mère Attila à cause des ses yeux en amandes et ses pommettes très hautes!).

  12. Tu m’épateras toujours =)

  13. je ne connaissais pas mais ça a l’air vraiment déliciuex !

  14. Merci, merci pour cette recette.
    Il me semble que les feuilles de la lot sont des feuilles de bétel sauvage.
    Ici, à Phnom Penh, je commande dans mon restaurant vietnamien préféré des brochettes de boeuf enveloppé dans des feuilles de la lot. Avec les brochettes, on réalise soi-même des « rouleaux de printemps » (avec galette de riz, salade, petites nouilles de riz, herbes diverses et légumes émincés. À déguster sans modération !

  15. C’est assez proche de la feuille de vigne je trouve. Et ca me colle les mêmes allergies

  16. Hmm! Un voyage au vietnam cette fois-ci! Je lisais un article récemment sur un blog US et je me tatais pour acheter le livre dont parle l’auteur, déjà rien que les images m’ont fait saliver devant mon écran!
    http://www.vietworldkitchen.com/blog/2013/03/vietnamese-street-food-tips.html
    C’est assez marrant parce que vu la grande communauté viet de Paris, on trouve énormément de leurs produits, et en ce moment, je teste pas mal de choses dont je ne me suis jamais approché avant… Et ce sont mes papilles qui me remercient!
    C’est vrai que ça pourrait ressembler de loin aux dolmas mais rien à voir au final.. C’est trompeur!! :p
    Bon dimanche!

  17. Un plat que je ne connais pas mais ces bouchées ont l’air délicieuses. A goûter… Véro

  18. Testé hier, sous forme de boulettes, sans feuille de lot, ni épinard, c’était tout de même un délice!! J’en referai, c’est sur!

  19. Au regard d’une des photos de cet article, tu as l’air de t’y connaître en « maniement du couteau comme les chefs » En tous les cas, je ne sais pas depuis combien de temps tu as cette passion pour la cuisine, depuis combien de temps tu cuisine mais tu as l’air de plutôt bien maîtriser la chose au regard de ce qu’on peut lire, voir, découvrir sur ton blog J’ai découvert ton blog il y a assez peu de temps finalement. J’aime beaucoup la diversité des recettes proposées et surtout la perpective de pouvoir voyager par les papilles à travers elle. Je suis en effet très intéressée par la « world food », la cuisine du monde et découvrir des recettes d’autres contrées est un réel enchantement pour moi, en bonne passionnée de cuisine que je suis par ailleurs Bon, le bémol est que parfois, pour se faire, il est nécessaire d’utiliser des ingrédients…qu’on ne trouve pas forcément facilement suivant là où on habite ou alors à des prix parfois prohibitifs quand on a pas un gros budget….
    Merci et bravo en tout cas à toi pour ce blog, ces recettes, ce talent et ce partage.

  20. J’avais vu la recette sur ton blog et pouf le lendemain en allant à l’épicerie asiatique (ds l’idée de préparer un bicol express) je tombe sur les fameuses feuilles de betel!!!
    Incroyable, ici à Grenoble! alors que je n’en avais jamais trouvé des fraiches à Paris!
    Résultats: c’est la semaine asiatique aussi à la maison, lundi le bicol s’est finalement transformé en curry vert thai simplifié avec ajout de galanga, kefir, citronnelle, basilic thai mardi bo la lot (mmm un délice), mercredi salade de boeuf thai (il faut bien manger les restes de basilic!) , ce soir coréen (j’ai des oignons nouveaux à la maison)… Tu aurais une idée de recette asiatique pour utiliser mon reste de coriandre fraiche et terminer la semaine en beauté?

  21. Je suis comem toi, je crois que je ne pourrais jamais me lasser des cuisines asiatiques! Je suis irrémédiablement attirée par l’Asie au sens large. Ma grand mère m’a offert un jour un ivre sur le juge Ti, de là a commencé ma fascination pour la chine puis pour tout le continent. Bref (je raconte un peu ma life là) tout ça pour dire que ta recette à l’aire DINGO !! Faut que j’essaye, c’est pas possible autrement

  22. Faites hier ces petites bouchées!!
    Et c’est super bon!
    Par contre chez Paris Store (le frère Tang de lyon! lol) y’avait des feuilles de Bétel et des feuilles La Lot…qui sont vendus au même rayon, donc toutes les deux comestibles non? Sauf que les feuilles de Bétel étaient beaucoup plus grosses, donc plus facile à rouler!… alors j’essayerais peut-être avec celle là! car avec les feuilles de La Lot y’a quand même bcp de perte… et comme c’est plus petit moins facile à rouler !

  23. Cette recette va beaucoup plaire a mon compagnon =) Mais es qu’on trouve facilement les feuilles la lot ?? En attendant, je t’invite à visiter mon blog tout frais tout neuf : http://itada-kimasu.over-blog.com/ N’hésite pas à me dire ce que tu en penses et si tu as d’autres bonnes recettes comme celle là, je suis preneuse !

  24. Mamamia! Un déliiiiiiiiiice! J’ai fait sensation avec ces bouchées à mon repas hier soir! J’ai seulement mis du porc à la place du boeuf! Un grand merci pour cette recette! Bises de Nouméa

  25. Un petit conseil pour les néophytes : rincer l’eau tiède les feuilles de la lot, elles seront plus souples et plus faciles à rouler.
    La recette est délicieuse, j’ai eu l’impression de faire un voyage dans le temps et me retrouver au bord du fleuve à Saigon.

Laisser un commentaire